Startup du jour #56 – WeMaintain

 

WeMaintain, la plateforme SaaS dédiée à la maintenance des ascenseurs

La profonde transformation de la chaîne de valeur dans le domaine de la maintenance professionnelle des bâtiments n’épargne pas les ascenseurs. Aujourd’hui, les grands ascensoristes (Otis, Schindler, Thyssen, Koné, etc) facturent la maintenance de leurs outils à prix fort mais la situation des techniciens qui interviennent reste précaire, le partage de la valeur n’étant pas en leur faveur.

WeMaintain introduit de nouvelles technologies pour changer le modèle économique d’un secteur peu concurrentiel où les marges peuvent atteindre jusqu’à 50%. Grâce à sa communauté de techniciens indépendants, responsabilisés et motivés humainement et financièrement, l’entreprise apporte un service fiable, davantage de transparence aux clients sur les prix et les opérations.

L’idée est de contourner ces prestataires historiques aux pratiques opaques en mettant directement en relation les clients (syndics, property managers, propriétaires, etc.) avec les techniciens dont le travail reste peu automatisable malgré le développement des capteurs. Les prix des opérations de maintenance sont clairement affichés sur l’interface et le client peut facilement visualiser l’état de son parc d’ascenseurs.

Finalement, dans ce marché, les nouvelles technologies sont loin de remplacer l’homme, au contraire, avec WeMaintain, elle revalorisent l’expertise métier.

Fondée par Benoît Dupont (10 ans chez OTIS), Jade Francine (qui a accompagné des entrepreneurs dans un cabinet d’avocats d’affaires à Shanghai), et Tristan Foureur (développeur informatique), WeMaintain envisage de se développer principalement en Europe et en Asie. Ces deux marchés représentent respectivement 43% et 42% du marché de la maintenance des ascenseurs, tandis que les Etats-Unis ne constituent que 11%. Par exemple, Paris compte 225,000 ascenseurs, alors que New-York n’en recense que 76,000.

Lancé en décembre 2017 lors du SIMI, WeManitain a déjà remporté de nombreux prix prestigieux : Concours de Harvard Business School (vainqueur Europe 2018 et vainqueur Monde prix du public 2018), concours du MIPIM (vainqueur à Hong Kong et finaliste monde 2018), ou aussi BFM Académie Saison 12 (parmi les 4 derniers finalistes, finale le 25 juin 2018). En février dernier, l’entreprise a levé 1,8M€ auprès de la Financière Saint James, le Family office de Michaël Benabou, afin de se donner les moyens de ses ambitions. Leur slogan : “We rise by lifting others”

 

Restez informé sur le monde de l'immobilier

Partager cet article

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Afterwork #12 : l’innovation immobilière en Afrique

Nous organisions ce jeudi 28 notre 12ème afterwork dans les superbes locaux de Leboncoin. Pour l’occasion, nous avions choisi d’aborder un thème novateur, celui de l’innovation immobilière en Afrique. En guise d’introduction, Audric Guillemin de LeBoncoin a rappelé tout l’intérêt qu’il portait aux startups de l’immobilier, en témoigne la présence au sein de son accélérateur

Lire plus »

Startup du jour #58 – Inch

  Inch, pour simplifier la vie des gestionnaires immobilier Que de frustration dans les copropriétés ! D’une part, les résidents voient les problèmes au quotidien et se plaignent de coûts de gestion très élevés. D’autre part, les professionnels peinent à mettre en lumière le service qu’ils apportent aux propriétaires et aux résidents. La startup Inch a

Lire plus »

Startup du jour #57 – Liberkeys

Liberkeys, un nouvel acteur sur le segment de la transaction à commission fixe L’immobilier est un des rares secteurs où les rémunérations variables (en % de la valeur de la transaction) se maintiennent au détriment des rémunérations fixe en valeur absolue. Cependant, comment justifier qu’un agent immobilier perçoit, pour la vente d’un appartement parisien par

Lire plus »