Startup du jour #51 – KNOCK

Posted by on 8 février 2018

Il existe plusieurs asymétries d’information sur le marché de la transaction immobilière. Premièrement, le futur acheteur n’a pas directement accès à l’ensemble des biens à vendre dans un périmètre donné. Pour résoudre ce problème, de nombreuses méta-plateformes mettent en ligne la plupart des appartements en vente. Deuxièmement, le futur acheteur doit évaluer la qualité des logements qu’ils visitent alors même que ces visites sont de plus en plus courtes et que tout n’est pas visible à l’œil. Là encore, on voit un certain nombre de solutions pour apporter de la transparence sur la qualité du bien. Citons par exemple la startup Solen qui informe l’acheteur potentiel sur l’ensoleillement à l’année du bien. Enfin, après avoir pris connaissance des qualités et défauts des biens disponibles, l’acheteur potentiel doit sélectionner le bien en fonction de ses préférences personnelles : type de quartier, proximité des transports en commun, etc. Or, cette dernière étape est parfois la plus compliqué car il est difficile de prendre en compte un grand nombre de paramètres. La startup Knock s’attaque à ce problème en proposant un assistant virtuel qui aide le futur acheteur à trouver le bien qui lui correspond.

Pour cela, les fondateurs de Knock ont mis au pont un assistant virtuel avec lequel l’utilisateur échange pendant quelques minutes.  Les premières questions sont assez habituelles et concernent la taille du logement ou encore le budget envisagé. Cependant, les questions qui suivent ont trait au style de vie et aux centres d’intérêt de l’utilisateur. Avec ces informations, le robot établit un profil type et peut orienter les recherches du futur acheteur. Très rapidement, 3 biens immobiliers sont proposés.

Le business modèle de Knock est assez classique : les leads sont revendus à des agences immobilières traditionnelles qui savent que les attentes de l’acheteur sont en phase avec les caractéristiques du bien en vente. L’entreprise qui compte des clients en France et en Côte d’Ivoire a levé 200,000€ en décembre 2017 et était présente au CES de Las Vegas en janvier 2018.