Startup du jour #21 – Moniwan

Posted by on 12 avril 2017

Sur fond d’instabilité financière et de ralentissement économique, l’investissement immobilier constitue aujourd’hui une valeur refuge pour l’épargne des ménages. Les investisseurs espèrent y trouver des rendements convenables dans un contexte de taux bas généralisés. Dès lors, ceux-ci ont le choix entre acquérir un bien immobilier en direct ou investir dans la pierre-papier. Cette deuxième option s’apparente à un placement financier adossé à des actifs immobiliers. La pierre-papier est très prisée depuis plusieurs années. C’est notamment le cas des SCPI, société civile de placement immobilier, qui ont réalisé en 2016 un record de collecte avec plus de 5,5 milliards d’euros levés.

Moniwan est la première plateforme en ligne d’investissement en SCPI. Cette startup, lancée par la Française, souhaite démocratiser ce type d’investissement via une stratégie 100% digitale. La souscription se fait directement en ligne et les particuliers sont accompagnés dans leurs décisions d’investissement. Le site recense en effet la performance historique et la composition de chacune de ses SCPI. Moniwan propose d’investir dans 8 SCPI « maisons » structurées afin de répondre à tous les types de besoins (aversion au risque, type de sous-jacents immobiliers, répartition du patrimoine immobilier). La plateforme est très simple d’utilisation et met à disposition un simulateur de projets d’investissement pour modéliser les rendements nets de frais et de fiscalité.

Moniwan fidélise ses clients grâce à des offres exclusives couplées à un système de parrainages. L’objectif est de créer une communauté d’épargnants-ambassadeurs, très active sur les réseaux sociaux. « Join the Club », tel est le slogan de Moniwan.

La Française, leader de la pierre papier en France, est à l’initiative du projet. La filiale du Crédit Mutuel Nord Europe entend faire de cette startup « la première fintech de distribution de SCPI digitale pour les investisseurs particuliers ». Patrick Rivière, Directeur Général de La Française a annoncé l’objectif de lever 35 millions d’euros par an en direct via Moniwan. En cas de succès, La Française envisagerait même d’étendre ses services aux produits d’assurance-vie. Affaire à suivre.