Startup du jour #53 – Pretto

Posted by on 5 juin 2018

Pretto, la startup qui vous aide à trouver le meilleur crédit immobilier.

Trouver le meilleur prêt immobilier n’a jamais été aussi simple depuis octobre 2017 lorsque Pierre Chapon et Renaud Pestre ont cofondé Pretto, le courtier du crédit immobilier 100% en ligne. Plus besoin de se déplacer chez son banquier pour négocier son prêt, plus d’angoisse face aux traditionnelles démarches kafkaïennes de la signature d’un crédit, et tout cela sans aucun frais.

Pretto, qui se revendique comme un Roboadvisor du prêt immobilier, joue la carte de la transparence et de la compétence, en comparant les meilleurs taux d’emprunt. De la simulation de l’emprunt en ligne en moins d’une minute, jusqu’à la signature du prêt avec la banque, l’utilisateur est assisté d’un courtier humain qui s’appuie sur de puissants algorithmes. Ce dernier négocie les conditions du prêt (taux, durée, frais, etc.) et fournit les supports pédagogiques qui aident l’emprunteur à comprendre le fonctionnement technique du prêt. Présent de A à Z, il apporte également ses conseils dans le choix des paramètres du crédit, comme la durée, ou le montant des mensualités.

Cet accompagnement par un expert n’engendre aucun frais supplémentaire pour le souscripteur du crédit, puisque ce sont les banques qui rémunèrent Pretto, tout comme elles rémunèrent tous les courtiers. Des banques très intéressées par le rôle d’apporteur d’affaires que joue Pretto, car les dossiers des clients sont très bien ficelés en amont.

Le succès de Pretto s’explique par la sophistication de ces algorithmes auto-apprenants ainsi que par l’effort d’UX (expérience utilisateur) que les utilisateurs apprécient. Ses clients sont majoritairement des jeunes cadres primo-accédants qui demandent de la transparence et de la réactivité. La startup est donc désormais à la recherche de profils de banquiers et courtiers pour conseiller ces utilisateurs exigeants. Des ambitions à la hauteur de ses moyens puisque Pretto a levé 1,3M€ en octobre 2017 auprès de grands noms à l’instar de Pierre Kosciusko-Morizet (Kernel Investissement), Olivier Mathiot (CEO de Priceminister), Hugues Le Bret (co-fondateur de Compte Nickel) et Christophe Crémer (fondateur de Meilleurtaux). Cette volonté de croitre rapidement s’explique également par l’émergence de concurrents tels que MonEmprunt, startup nantaise qui opère un business model similaire.

Thomas Santoni