Startup du jour #29 – Houzeo

Posted by on 23 mai 2017

pitch de Houzeo

 

Aux Etats-Unis, les honoraires des agents immobiliers atteignent 6% du prix de vente, soit plus qu’en France (5%) et qu’au Royaume-Uni (1,5%). Malgré ce coût élevé et le développement de plateformes peer-to-peer comme Zillow, les américains continuent de faire massivement appel à des intermédiaires. D’après les données de la National Association of Realtors, 89 % des vendeurs ont confié leur bien à un agent immobilier en 2015.

Ce paradoxe s’explique par la complexité du processus de vente qui rend presque indispensable la présence d’un expert du secteur. Fort de constat, une nouvelle startup de la Real Estech vient d’émerger à New-York avec pour objectif d’aider les propriétaires à vendre leur bien sans le concours d’un broker. Houzeo propose ainsi aux particuliers vendeurs une assistance 100% digitale sur toute la durée de l’opération : estimation de la valeur du bien, mise en ligne sur les différentes plateformes pertinentes, récupération des documents administratifs, comparaison des offres et enfin acte final de vente. Grâce à l’optimisation de chacune de ces étapes, Houzeo réduit drastiquement les délais. Par exemple, les autorités administratives peuvent accéder à la plateforme pour apposer une signature numérique sur des documents. Autre avantage, Houzeo apporte un surplus de transparence qui rassure le propriétaire. Aussi, celui-ci peut suivre en temps réel le statut de son dossier (non traité, en cours de traitement ou traite) chez le notaire ou l’avocat. Par ailleurs, l’entreprise met en relation les vendeurs avec des prestataires de services susceptibles de faciliter encore davantage la vente. Il en est ainsi des photographes ou des évaluateurs spécialisés qui se révèlent nécessaires pour certaines transactions.

Les vendeurs peuvent accéder gratuitement à plusieurs services d’Houzeo. En revanche, il leur faudra payer 399$ pour bénéficier de l’ensemble de la plateforme. Un surcoût de 300$ sera facturé en cas de succès de la vente. Houza se rémunère également en prélevant des commissions de référencement auprès des différents prestataires de services.

La baisse de la mobilité géographique aux Etats-Unis est une limite à l’expansion de cette startup. En effet, les petits propriétaires vendent dorénavant leur bien tous les 13 ans. Pour compenser cela, Houzeo vise les propriétaires de résidence secondaire pour lesquels la durée de détention est plus faible.