Les brokers d’immobilier d’entreprise jouent aussi la carte de l’innovation !

Posted by on 29 novembre 2017

Nombreux sont ceux qui pensaient que l’immobilier d’entreprise serait l’un des derniers secteurs à prendre le tournant de la révolution numérique ! Et pourtant, sous l’impulsion des différents acteurs, une prise de conscience est en cours depuis quelques années.

C’est notamment le cas chez les « brokers », les courtiers qui servent d’intermédiaires dans la réalisation d’une transaction en immobilier d’entreprise. Ces derniers doivent se réinventer afin de pérenniser leur business model. Avec l’essor des sites internet (le bon coin, etc.) qui mettent en relation « direct » le propriétaire et le locataire / acheteur, les conseils en immobilier d’entreprise doivent offrir à leurs clients des services innovants afin d’apporter une valeur ajoutée supplémentaire par rapport à leurs nouveaux « concurrents ».

De nombreux outils, pour la plupart développés par des start-up de la Real Estech, font donc leur apparition chez les brokers. La première catégorie est celle des « CRM », qui permettent, grâce à un partage d’information entre les différents brokers, de proposer l’intégralité des offres à la location / vente aux utilisateurs. Outre cette fonction, ces logiciels délivrent des cartographies des offres, servent de bases de données des transactions réalisées ou encore de plateformes d’e mailing. Ils sont devenus le principal outil des conseils en immobilier d’entreprise. Les outils d’assistance au choix d’un immeuble ont également le vent en poupe chez les brokers : calcul d’une surface cible, projection d’un immeuble en réalité augmentée (3D), visites virtuelles, études d’implantation et d’impact sociaux… Enfin, l’ensemble des outils permettant d’acquérir de nouveaux clients (lead generation) connaissent également une forte expansion : plateformes d’annonces géolocalisées, interfaces de plus en plus « business friendly » sur les sites internet des brokers, référencement payant…

Ces nouveaux moyens de fidélisation des clients permettent aux sociétés de conseil en immobilier d’entreprise de conforter leurs parts de marché et de prouver à leurs détracteurs qu’un intermédiaire peut avoir un vrai rôle de « conseil ».

Par ailleurs, les brokers investissent dans les startups de l’immobilier en direct ou via des fonds. Ainsi, CBRE a racheté la startup Floored (3D) et a investit plusieurs dizaines de millions de dollars dans le fonds spécialisé Fifth Wall en Californie. De son côté, Cushman & Wakefield a signé un partenariat stratégique avec l’incubateur Metaprop NYC. Enfin, BNP Paribas Real Estate travaille avec la startup Vectuel pour proposer de la visualisation 3D à ses clients.

Benoît de La Verpillière